MDP, se recadrer...
Epytafe

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

MDP, se recadrer...

Par Epytafe - 19-03-2008 17:23:33 - 5 commentaires

 

Voilà, moins de 3 semaines avant ma prochaine visite dans la capitale, 3 semaines avant de me confronter à la distance, cette distance mythique, ce chiffre de 42,195 que je connais depuis tout petit, mon entourage considérant que ça faisait partie de la culture générale.

Sortie douloureuse vendredi soir. Après 3 kilomètres une douleur sourde, lancinante me taraude les mollets. Je force, un peu, puis je me rappelle l´année passée, en mars, même situation, j´avais forcé aussi. Résultat, une contracture de mollet, une jambe que je n´ai pas réussi à tendre pendant 3 jours. Tant pis, j´abandonne, je ne peux pas prendre le risque de me blesser maintenant.

4 jours de repos totals, grosse découpe dans ma préparation, dans mon plan. Mes jambes me font mal, dans les escaliers, dans les montées de quelques ridicules mètres, je crains de ne pouvoir m´aligner au départ. Je mange des bananes, fait une cure de magnésium conseillée par la charmante pharmacienne que je croise parfois au détour d´un sapin, occupée à la même activité que moi. Elle est pharmacienne, elle doit savoir, non ?

Hier, je repars, ma sortie longue annulée de dimanche aura lieu mardi, tant pis. 2 heures 30, en endurance uniquement, 23 kilomètres bien laborieux. Les 3 derniers je me bousille le dos tellement je suis raide, plus aucune souplesse dans la foulée. Je rentre, stretch, jusqu´à que ça fasse mal. Pas trop mauvaise nuit.

Depuis mon semi de Paris qui a tant fait rire les lecteurs de mon CR, je n´ai toujours pas récupérer tout mon jus, je m´inquiète un peu, recadre mes objectifs. Mon fantasme secret du moins de 4 heures est abandonné au profit de mon seul objectif restant, terminer !

Mon poids aussi, je comptais perdre du poids pendant cette prépa, j´en ai perdu, moins que prévu, moins qu´espéré. De grands changements dans ma vie personnelle, des horaires de travail totalement irréguliers, une alimentation difficile à gérer.

MDP, plus tu approches, plus tu me fais peur. Parfois, avant de m´endormir je joue à visualiser le parcours (je connais un peu Paris), et, si le sommeil me prend au milieu de mon petit exercice mental, je rêve, je rêve d´une porte de pilatus porter ouverte, je retrouve mes sensations d´apprenti parachustiste qui doit gérer la chute libre, et surtout l´angoisse devant ce vide immense dans lequel, insensé, je me lance.

La jonction impossible entre l´endurance et les sensations fortes, extrêmes, réalisée dans mon esprit. C´est aussi peut-être ça le MDP finalement.

Epitaphe

Billet précédent: En attendant le bus.
Billet suivant: MDP – 6...

5 commentaires

Commentaire de corto posté le 19-03-2008 à 17:57:39

Salut Epitaphe,
ou plutôt re, après le chat de ce midi.

Un conseil qui vaut de l'or: pour tes contracture et ta raideur, boit de l'eau (1,5 litre par jour). Il ne s'agit pas de commencer la veille du marathon, mais belle et bien de commencer dès ce soir.

On aura certainement l'occasion de se voir pendant le MDP.

Bon courage, et arrête de te faire des frayeurs.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 19-03-2008 à 21:34:39

Je citerai King Crimson en 1969 :
Confusion will be my Epitaph.
As I crawl a cracked and broken path
If we make it we can all sit back
And laugh.

Allez mon gars, haut les coeurs !

Commentaire de taz28 posté le 20-03-2008 à 13:06:28

Ne perds pas espoir !! Et puis si tu vas au delà des 4 heures, tu nous rejoindras, nous serons derrière toi, un peu plus loin !! :-))
Bisous et au 6 avril !!

Commentaire de Jipé posté le 20-03-2008 à 19:27:04

Ne t'inquiètes pas Epitaphe, tu n'es pas le seul à avoir des incertitudes ... Le MdP sera mon premier marathon et je me pose exactement les mêmes questions (objectif et entrainement trop dur, peur de craquer, le mur du 30è, ...). De plus, cela fait 2 semaines que mon plan à volé en éclat (boulot boulot ...).

Mais je me force à positiver. J'ai donc décidé de m'occuper de mon organisme histoire de m'offir un corps sain pour retrouver un esprit sain ;-) Donc massage, amélioration de la nourriture et allègement des sorties s'il le faut.

Sur ce courage, nous (je) sommes avec (comme) toi.

A bientôt,

Jipé

Commentaire de Bambi posté le 29-03-2008 à 09:37:21

go EPI go !!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 193883 visites